Boulanger Raoul

Raoul Boulanger , chocolatier

vvC’est en effet par le métier de boulanger qu’il a débuté.

Entre 1986 et 1999, il était salarié à Lille.

Et puis un changement de patron le pousse vers la porte.

« C’était un samedi, et le lundi j’étais à la chambre des métiers pour devenir chocolatier.

J’ai tout démarré de zéro ».

Il achète son chocolat artisanal de couverture,

« je ne prends pas du haut de gamme pour rester dans des tarifs abordables,

je prends de la bonne moyenne gamme ».

Il commence par écumer les marchés mais déchante vite :

« ce n’est pas le soleil le problème, avec le chocolat,

c’est l’humidité. En une matinée, le chocolat est foutu. »

Boulager raoul

 

Il se tourne alors vers les comités d’entreprise.

Et voit la demande décoller.

 

Boite assorti

Chocolat

Dès 2000, un client lui fait une demande :

réaliser un rocher, un cube de praliné recouvert de chocolat.

Et c’est un carton, « aujourd’hui, on en fabrique 8 000 par mois ».

Il y a trois ans, il agrandit son atelier, pour faire travailler ses cinq salariés, épaulés par des apprentis. C’était en 2013. Le début de sa nouvelle aventure…